Tous les moyens sont bons pour m’attaquer… Même mon jardinier !

C’est avec stupeur et désolation que j’ai découvert le sort qu’avais subi un de mes employés, mon jardinier.

Ce dernier a été enlevé par 4 inconnus dans nuit du lundi 29 avril 2019 dans la région de la Soukra. Il m’a témoigné qu’il a été passer à tabac ligoté et kidnappé par ces 4 personnes.

Qui sont ces 4 personnes ? Il m’assure avoir vu inscrit sur la voiture de ces inconnus écrit « Police » dessus… Cet homme n’a pas été choisi au hasard… Loin de là, ses ravisseurs on bien pris soin de vérifie qu’il était mon jardinier a mon domicile et qu’il était bien en contact régulier avec moi

A lire  La Tunisie se prépare à 3 jours de grève dans le secteur des hydrocarbures

Mais alors quels étaient leurs objectifs ? C’est à peine croyable mais ces hommes ont voulu forcer mon jardinier à installer des systèmes d’écoutes dans mon domicile afin de pouvoir me surveiller, mais ce n’est pas tout ! Ils l’ont aussi questionné personnellement sur mes horaires, les personnes qui viennent me rendre visite etc. etc… Des actes dignes d’une dictature !

Bien évidemment mon employé a catégoriquement refusé cela et cela lui a bien couter cher, en effet les ravisseurs l’ont alors à ce moment-là, roué de coup et menacée de mort…

A lire  Rien n’a changé : Nous somme en 2019 et il y a déjà 57 ans, les tunisiens se plaignait du cout de la vie durant le Ramadan

Devant des événements si grave et inquiétant j’ai bien évidemment décidé de porter plainte en compagnie de mon jardinier et je compte bien dénoncer de tel pratique, digne d’un autre temps !